On a tous un livre "c'est toute mon enfance !!"
Une sorte de madeleine de Proust.
Un album qui nous a accompagnés, qui nous a marqués.
En général, on l'a encore quelque part à la maison, on l'a lu à nos enfants.
Il est un peu corné, il a vieilli mais on est toujours ému quand on le recroise.

Moi, mon livre c'est Marlaguette.
Parce que c'est un loup
Parce que c'est une gamine qui court les bois.
Parce qu'elle s'appelle Marie-Olga.
Parce qu'il y a de la tisane et des baies.
Parce qu'il est long mais pas tant.

Marlaguette, plaisir et tristesse

J'ai adoré l'histoire qui hésite entre conte et réalité.
J'ai aimé les illustrations un peu vieillotes, un peu datées mais poétiques.

Marlaguette, c'était fade

Et puis un jour, j'ai appris qu'il avait été réédité et qu'on avait demandé à un nouvel illustrateur de le mettre en image.

Horreur, enfer, damnation, j'étais vent debout !!
Comment ça, on touche à MON livre, à MON enfance ?!
Ca va pas non??

Et puis, bon je suis têtue mais pas tant.
Alors au détour d'une librairie, je me suis approchée de l'objet du délit.
Et j'ai eu la larme à l'oeil.

Mon livre de "quand j'étais petite" était illustré par un de mes auteurs préférés "de quand je suis grande".

Olivier Tallec, l'artiste qui sait faire des poèmes avec ses dessins, l'homme qui fait se serrer les coeurs avec des couleurs, des inclinaisons de sourcils, des personnages loufoques, tendres, le dessinateur que j'admire tant a mis des images sur l'histoire qui m'a accompagnée pendant des années.

Marlaguette, végétarien

Et c'est beau.
C'est lumineux.
C'est chaud.
C'est aux antipodes du premier et pourtant je retrouve les mêmes émotions.

Marlaguette, dorloté

Alors maintentant en atelier, je sors les deux.
C'est intéressant pour les enfants et pour les adultes de voir qu'un livre change, grandit, mue.
Chacun a son préféré, chacun a une émotion différente.
Moi, je suis ravie avec mon Marlaguette au carré !

Marlaguette, lapin

 

Marlaguette
Conte de Marie Colmont
Illustré par Olivier Tallec
Aux éditions Père Castor